Bullet Journal français: Charlotte nous fait découvrir sa routine BuJo!

Aujourd’hui c’est Charlotte de Invente ta plume qui prend la parole! Je vous avais déjà parlé d’elle dans ce billet. Je vous laisse entre les mains de cette experte française du bullet journal … Attention les mirettes!

Bonjour à tous!

La beauté et la magie du Bullet journal, c’est qu’il y a autant de méthodes et de façon de l’utiliser qu’il y a d’utilisateurs! Donc quand Julie m’a proposé de faire cet article pour présenter ma méthode de Bujo j’ai tout de suite accepté.

La Découverte du Bujo

J’ai découvert le bullet journal alors que je cherchais comment personnaliser mon agenda classique car je me sentais étriquée et contrainte avec celui-ci.

J’ai tout de suite accroché avec ce concept qui peut paraitre complexe mais qui est pourtant si simple : Quelques codes au départ mais une liberté totale d’adaptation et de contenu à l’arrivée!

J’ai commencé à tester ce système sur un cahier très peu cher (Clairefontaine à petits carreaux) pour tester mes besoins mais aussi mon implication sur le long terme. Je m’étais promis un carnet plus solide et plus conséquent en terme de nombre de pages et de qualité de papier.

Après 3 mois d’utilisation non stop et une révolution dans mon organisation quotidienne, je me suis offert comme prévu mon nouveau carnet.

Cela va faire bientôt un an que j’utilise cette méthode et je l’adapte à ma vie et à mes envies au quotidien!

Mon matériel pour faire mon Bullet Journal

Au quotidien, voici les fournitures que j’utilise pour créer les pages de mon BuJo:

Mon Utilisation du Bujo

Ce que j’ai gardé du système classique

L’index et la légende ( = Key)

bulletjournal 1 _ key

Le future log (légèrement adapté)

bulletjournal 2 _ Future Log

La page mensuelle (monthly log)

bulletjournal 3 _ Monthly

Le jour par jour (= dailies)

bulletjournal 4 _ Daily

Ce que j’ai intégré au fur et à mesure de mon utilisation ↓

Les collections

C’est vraiment une des choses que je préfère dans ce système. A tout moment et selon mes besoins, je peux prendre la prochaine page blanche et entamer une collection.
Voici quelques exemples de mes collections favorites: Livres à lire, Plan financier, Bucket list, Level 10 Life, anniversaires, idées cadeaux, souvenirs etc.

bulletjournal 6 _ LIVRES

bulletjournal 5 _ LEVEL 10

Une double page hebdomadaire

Malgré l’utilisation de ce système hebdomadaire dans beaucoup de Bullet journal, il n’appartient pas à la méthode originale. Pourtant, cette double page m’est essentielle dans mon organisation quotidienne. J’y intègre des rubriques qui sont trop précises pour ma page mensuelle mais trop redondantes à intégrer à mes jour par jour. Par exemple : Trackers hebdomadaires, ménage, idées blog, to do, idées repas etc. J’y ai également ajouté un espace consacré à chaque jour de la semaine pour avoir une vision concrète de ma semaine à venir

bulletjournal 7 _ PAGE HEBDO

Ma routine de Bullet « Journaleuse »

J’entends souvent les personnes dirent « olala mais ça doit prendre un temps fou » ou « je ne souhaite pas mettre en place un système qui soit chronophage alors que je manque déjà de temps ».

Sachez que l’optimisation et le contenu de votre bullet ne tient qu’à vous. Je me suis découvert un côté créatif et j’aime passer du temps à faire des belles écritures, des dessins ou mettre des jolies couleurs mais ce n’est vraiment que moi.

Pour moi c’est un loisir, une détente. Si vous regardez la méthode originale de Ryder Caroll tout est en noir & blanc dans un style complètement minimaliste et ça marche tout aussi bien!

Tout ça pour vous dire que je passe du temps sur mon bullet journal non pas parce que la méthode l’exige mais parce que ça me plait et que ça me rend plus enclin à faire les choses et à m’organiser dans un joli carnet!

Routine mensuelle:

Entre le 20 et le 31 du mois selon les mois et le temps que j’ai à y consacrer, je prépare le mois suivant. D’abord un bilan du mois en cours sur un page blanche de mon bullet puis un brouillon pour tester les nouvelles idées. Ensuite j’entame la présentation mensuelle et tout ce qui va avec (gratitude, to-do etc.)

Routine hebdo:

Le Samedi ou dimanche je prépare ma double page hebdomadaire pour la semaine d’après.

Je commence par dessiner la structure (au crayon de papier si elle est nouvelle pour tester les proportions etc) puis je mets de la couleur et des dessins et ensuite je la complète : rdv et to do de la semaine, je regarde mes disponibilités, quand je pourrais planifier un cours de gym, mes idées repas en fonction de ce qu’il me reste etc.

C’est ensuite une double page que je fais vivre au quotidien. Si j’ai un événement qui s’ajoute ou s’annule, si j’ai une urgence, si je suis fatiguée ou au contraire en pleine forme.

Routine quotidienne:

Je prépare souvent mes dailies la veille au soir mais je ne me mets jamais la pression.

Si j’oublie je le fais le matin en me réveillant, je me fais confiance et si mon cerveau a besoin de se libérer l’esprit de toutes les tâches du lendemain je n’oublierais pas de préparer ma journée!

Je fais le joli titre, la météo et je commence à écrire les tâches et les événements dont j’ai déjà connaissance. Je consulte très régulièrement ma page du jour, je check ce qui a été fait, j’en rajoute ou en enlève, je prends des notes etc.

C’est la partie la plus variable de mon bullet en terme d’espace. Je peux utiliser une page complète par jour comme rentrer 3 jours sur la même page.

Mes règles:

Je prépare ce qu’il faut à l’avance mais je n’anticipe jamais trop! Hors de question de faire mes mois ou mes dailies à l’avance alors que je ne sais pas de combien de place je vais avoir besoin. J’aime cette liberté d’optimiser l’espace comme je l’entends et de pouvoir changer toute mon organisation si j’en ressens le besoin.

J’arrête tout élément dès que je commence à le vivre comme « une corvée ». Si vous vous dîtes «Bon, il faut que je fasse ça… » ce n’est pas bon. Par exemple au début je m’étais inspirée des autres et j’avais comme tout le monde ma page de « tracker » mensuelle. Je ne pensais jamais à la remplir, je la regardais en permanence avec une sensation de travail bâclé et ça ne me procurait aucun plaisir. Je me suis donc posée en réfléchissant à un mode de suivi plus adapté et j’ai depuis adopté les trackers hebdomadaires plus simples et que je peux changer chaque semaine selon ce que je souhaite suivre.

Je m’inspire des autres mais j’essaye de m’approprier leurs idées. Il est vital (pour moi en tout cas) de parcourir les réseaux sociaux et d’échanger avec les communautés de bullet journalers pour avoir des idées, des réponses à des questions etc. Quand je vois une idée qui me séduit, je l’enregistre. A chaque nouvelle semaine ou mois, je regarde ce que j’ai enregistré et je vois si je peux utiliser certaines de ces idées pour mon bujo. Je regarde surtout comment adapter ces idées à mes besoins car s’inspirer des autres ne pose aucun problème, mais se retrouver avec une page dont on ne se sert pas ou bien qui ne nous ressemble pas n’a pas beaucoup d’interêt!

Voilà, vous en savez désormais beaucoup sur ma manière d’utiliser le bullet journal. J’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à visiter mon blog pour d’autres articles sur le bullet journal mais aussi sur plein d’autres domaines!

A très bientôt,
Encore merci à Julie pour cette chouette opportunité 😉

Rubriques: Bullet Journal, Inspirations
Auteure

Julie, fana de papeterie depuis ma plus tendre enfance, je collectionne planners, carnets, agendas, stylos, washi tape ... Je combine le Bullet Journal et les carnets Midori.

4 petits mots

  1. Sandrine LESTRADE

    Bonjour je suis maman de 4 enfants et je suis très tentée par la création d’un Bullet Journal mais j’ai de gros doutes sur le long terme.
    Par exemple j’ai déjà les rendez vous orthophoniste plannifiés j’usqu’en février et je crains de me perdre?????
    Peut être n’est ce pas adapté à ma situation?

    • Bonjour! Je pense que le Bullet peut tout à fait s’adapter à votre profil! Pour ne pas oublier ces rendez-vous: il faut bien penser à les noter dans votre planning annuel puis dans vos plannings mensuels la veille de chaque fin de mois (pour cela, vous regardez dans le planning annuel).

    • charlotte

      Je suis d’accord avec Julie, moi-même suis dans votre situation sans etre maman. J’ai commencé mon bullet il n’y a pas si longtemps que ca et j’en suis devenue tellement dépendente que j’y note mes devoirs ( je suis collégienne ) avec tout le reste. Avant de commencer mon bujo j avais acheté un agenda et chaque fin de mois, en préparant le mois qui arrive, j’y jette un coup d’œil et ca me permet d’alléger ma sacoche ( mon agenda étant plus lourd et plus grand que mon bujo ).
      Lancez-vous et si au pire si ca ne vous convient pas vous pourrez toujours arreter ( ; .

    • Bonjour Sandrine LESTRADE
      Alors je suis maman solo de 2 enfants autistes donc des rdv a gogos ( 5 séances d’orthophonies par semaine , 2 psychomotriciennes , pedo psy etc… )
      après 1 an d’hésitation , j’ai commencé mon Bullet journal car aucun agenda même les familiaux ne me correspondais .
      et bien c’est une vrai révélation !
      je pensée que cela allez être très compliquées , mais en faite en le faisant sur plusieurs jour pour bien faire les choses et en ayant pris un L 1917 d’emblé , cela a facilité grandement les choses et c’est partis comme sur des roulettes !
      du coup maintenant je ne pourrais plus m’en passé !
      je n’ai que 2 regrets
      – qu’il n’y est pas un rabattant pour fermé le Bullet ( je suis en train de chercher une solution a cela)
      – de ne pas l’avoir commencé avant !

      par contre un conseil : de prendre un L 1917 me parait indispensable car cela évite de tout refaire après .
      pour les essaie de modèle de pages , bannières etc.. j’ai fait des essais sur les pages détachables a la fin du L 1917.
      choses importante pour moi il y a une pochete a la fin du journal qui est idéal pour mettre les ordonnances , etc.. !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *